Voilà, vous avez eu mes premiers articles sur Jimbaran et Canggu (d’autres arrivent mais je voulais d’abord vous parler des nos 3 étapes avant de détailler les meilleurs points), voici notre dernière étape : Ubud ! Un petit paradis verdoyant. Lorsque nous avons choisi de venir à Bali, il a fallut choisir où, nous devions seulement rester au même endroit pendant le séjour puis heureusement nous avons changé d’avis, car notre choix s’était porté sur Canggu (ce que j’ai le moins aimé). Ubud est pour moi sans hésiter la meilleure partie du séjour, bien qu’il n’y ait pas la mer. D’ailleurs, comme il n’y avait pas la mer mais des rizières partout, nous avons choisi des petits hotels basiques et pas chers pour les premières étapes afin de mieux profiter à Ubud, au Hati Padi Cottages (environ 3M pour 3 nuits à 3), mais je vous en reparlerais !

Le 1er janvier, pour bien commencer l’année, nous prenons donc nos sacs et nos scooters en direction de Ubud, environ 1h30 de route de Canggu. Encore une fois, la route est superbe, mais qu’est-ce que les balinais conduisent mal ! Je trouve que c’est pire qu’en Thaïlande, et pourtant ils détiennent déjà un beau record… Pour arriver au cottage nous devons emprunter un chemin de terre, pierres et trous, mais je me souviens « c’est une location au milieu des rizières » du coup j’ai moins peur de m’être trompée de chemin, on arrive sur place, tout va bien ! Pendant notre première journée on ne fait rien, avec la fête de la veille pour les copains (et ça me va bien), on profite de la piscine et du soleil. Et le lendemain : rizières !

L’ascension du Mont Batur pour voir le lever du soleil de là-haut

Oh et, que n’oublie pas de vous parler de ça ! Avec mon dos, le premier matin j’ai choisi de rester à la location pour me faire masser en espérant que ça passe (échec, mais c’était tellement agréable de se faire masser presque dehors au milieu des rizières) pendant que Lèna et Théo sont partis faire l’ascension du Mont Batur, qui offre une vue imprenable au lever du soleil. Départ à 2h30, 4 à 5h de marche. D’après leurs retours, j’ai bien fait de ne pas venir, mon dos ne m’aurait pas remercié. En haut du volcan Batur, il fait très froid, comme je l’avais lu, ils me le confirment, alors pensez bien si vous entreprenez cette montée (avec guide obligatoire), à prendre de quoi vous habiller une fois là-haut !

Je leur ai piqué une petite photo pour pouvoir un peu vous montrer, voici les deux courageux !

Tegallalang Rice Terraces : paradis du riz

Un passage obligé si vous passez par Ubud : les rizières de Tegalalang, c’est tout simplement incroyable. J’avais vu de superbes photos sur internet, mais vous savez aussi bien que moi que les photos, c’est pas toujours représentatif de la réalité… Mais finalement, c’était fou ! Une expérience dingue et belle qui nous laisse un agréable souvenir. Je vous ai préparé un article à ce sujet, mais en attendant si vous souhaitez vous retrouver au coeur des rizières, proches d’Ubud, c’est le spot parfait !

Les garçons de la location Hati Padi nous ont aussi conseillé Jatiluwih Rice Terraces mais il fallait faire 1h40 de route, et finalement nous sommes bien contents de ne pas les avoir fait car la pluie est arrivée et ne nous a pas lâché pour la fin de journée. Si bien qu’on a « annulé » notre visite au Tirtra Empul pour directement aller nous mettre à l’abris dans un restaurant (ultra cher, avec une petite bouteille d’eau à 22K, plus cher qu’au Pura Uluwatu) avant de se perdre dans les chemins pour finalement réussir à rentrer à la location retrouver 7 grenouilles se balader dans la maison.

Le lendemain, Lèna s’en va et moi j’ai bien envie de ne rien faire de la journée pour ce dernier jour à Bali. Théo se motive pour aller visiter quelque chose, mais le temps en a décidé autrement et la pluie le fait rester. Nous faisons nos bagages car le lendemain vers 8h, nous prenons la route pour l’aéroport de Denpasar, retour à Chiang Mai ! Nous n’aurons pas fait grand chose à Ubud, mais clairement : je reviendrais !

Umah Pizza : une bonne pizza à Ubud

Apparement, il y a de supers restau à Ubud. Nous avons pu en tester 2, dont celui-ci : Umah Pizza. J’a vu passer une de leur pizza quelques jours plus tôt sur le compte instagram de Ryan, du coup on s’est dit « pourquoi pas ? ». Bingo ! Si le restaurant ne paye pas de mine à première vue (mais vraiment pas), l’intérieur est bien mignon et les pizza sont super bonnes. Théo et Lèna ont plusieurs fois opté pour une pizza au cours du séjour mais franchement, les garnitures les plus classiques avec des pâtes pas toujours top. Ici : une excellente pâte et un bon choix. Pour ma part, je suis Ryan en prenant une pizza curry (avec du poulet et de la crème de coco), en version small pour pouvoir prendre en dessert avec Lèna une pizza banane / chocolat. Comment vous dire ? Le dessert était fou ! Un peu caramélisé, une pizza sucrée délicieuse, par contre… pas très jolie, à première vue on était un peu déçue. Puis après une bouchée, nous avons vite changé d’avis ! Bref, je vous conseille Umah Pizza si vous devez passer par ici un jour et n’avez pas envie de manger indonésien !