Passion sneakers

Je suis radine. Ra-di-ne, c’est un putain de fait ! Mais je suis dans la catégorie des radins qui ont des priorités. Alors sans doute pas les meilleures pour moi, mais je me soigne. En fait, je pourrais me priver de certaines choses comme par exemple : manger des crevettes, acheter un portable à 600 balles, acheter de nouvelles fringues, etc si ça pouvait me permettre de m’acheter des sneakers. Je crois que j’ai toujours aimé ça, déjà pour le confort, ensuite parce qu’il y a quand même des modèles ultra beaux. Des plus classiques comme des plus originaux. Je me souviens de mon enfance, de ma grand mère qui luttait toujours pour que je ne porte pas de baskets mais bien des chaussures, car, je cite « ça va t’aplatir le pied ». Bon je ne sais pas si c’est la cause mais effectivement, j’ai le pied un petit peu plat, m’enfin ça passe avec le temps je ne m’en rend plus compte !

Bref, étudiante (et plus jeune), je n’avais pas trop d’argent de poche, et je ne m’en plaint pas au final. Pas non plus le loisir de réclamer une paire de chaussures neuves, puis de toute façon avec le pied qui grandit c’est une belle connerie (oups…). Du coup, je crois que j’ai vraiment commencé à me faire plaisir en sortant de l’école et en prenant mon premier CDD (transformé rapidement en CDI puis en « au revoir les copains j’ai trouvé mieux »). Premier salaire, je fais les compte : oui, je vis à Paris mais la coloc me permet de me faire plaisir en fin de mois avec ma première paire de jolies baskets. Est-ce que j’en avais besoin ? Non. Est-ce que j’en avais envie ? Oui. Est-ce que je pouvais ? Oui. Ok, le choix a été fait rapidement ! Et en plus, elles étaient en promo (radine je disais ?) :  adidas Originals, bleues et fleuries.

Depuis, et pendant toutes mon année dans cette boite, j’ai commandé pas mal de paires, avec un gros faible pour Nike qui pour moi représente le top. J’ai surement craqué pour les Air Force 1, grand classique, au premier tour. Mais pas que : adidas, ou les sans marque à 10 balles qui se portent rapidement avec tout, j’ai craqué sur quelques paires chez Primark ou H&M, dans le style de la Vans Authentic vite fait. Bon je reconnais qu’il y a des copains passionnés par la sneakers, mais genre +++, je vous en parlerais un autre jour, mais en attendant cette addiction m’a fait commander 2 paires depuis un pays dans lequel je ne pouvais pas être livré. Alors on demande aux copines qui viennent en vacances à la maison de me rapporter ma commande, ou alors au papa de réceptionner en France puis on patiente 1 mois avant de pouvoir les porter.

Le seul hic, c’est que les baskets, c’est confort, c’est stylé, ça va avec beaucoup de choses, mais il faut quand même avoir quelques chaussures 200% filles (je pense aux talons, aux ballerines, aux chaussures ouvertes pour l’été, etc) parce que les baskets avec une robe de soirée en dentelle pourquoi pas, mais une jolie paire de talons noir c’est quand même plus adapté !

0

4 commentaires

  1. « Ça va t’élargir les pieds, les baskets, arrête ! » qu’est-ce qu’elle a pu m’agacer cette phrase aussi 🙂 Mais oui effectivement, quand il a fallut passer le pied dans de jolies sandales féminines ça a donné un effet rôti ! Mais malgré ça, les baskets, je suis trop fan aussi. Sportive, dynamique et originale quelle meilleure image donner à une femme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *