La plage de Jimbaran

J’avais repéré sur Internet un marché aux poissons le long de Jimbaran Beach, comme je l’avais fait à Essaouira (et j’avais absolument adoré l’expérience), il est possible d’y acheter son poisson et de le faire cuisine dans l’un des restaurants en bord de mer. Pour le déguster les pieds dans le sable. Bon, ça c’est en théorie ! La plage semble longue et là où l’on m’a indiqué le marché : pas de marché. Mais peut-être aurez-vous de la chance si vous vous y rendez ?! Ce n’était peut-être pas le bon jour. Ou comme la plage est longue, je me dis que nous n’étions peut-être pas au bon endroit, toujours est-il que : c’était joli !

Encore une fois nous avons garé les scooter sur une petite place et payé 5k / personnes (30 centimes d’euros), tous les parkings sont payants je crois bien. Pas de marché mais il est presque midi et on a faim quand même, du coup on décide, après ces 30 minutes de route, d’aller voir et de faire une balade sur la plage. On ne l’a encore pas vraiment vue depuis notre arrivée (enfin si, la veille sous la pluie, …). Le bout de plage où nous entrons est absolument magnifique, une étendue d’eau bleue superbe, avec un soleil parfait, un sable fin et très peu de monde. Il y a quelques vagues mais l’on peut s’y baigner (ce qui semble souvent impossible ici). Comme la faim se fait sentir, on décide de s’installer à une table de restaurant, bien sûr on choisi celui qui n’a pas de transat, bien joué !

Je pensais manger du poisson et me régaler mais la carte ne donne pas très envie et les prix sont un peu hauts, du coup ce sera une assiette de fruits, bons pour le corps et une bière, bonne pour l’apéro (comme quoi on peut faire les deux). La bière n’est pas très longue à arriver mais on choisi quand même d’aller faire un plouf en attendant, on aura le temps de sécher d’ici notre arrivée au temple Uluwatu (next step sur la péninsule de Bukit). L’océan est relativement calme, même si on se prend des bonnes vagues, mais ça me rappelle mon enfance. L’eau est chaude, le soleil est bon, je me sens particulièrement bien dans cette eau bleue avec très peu de monde autour. En fait : c’est parfait ! Voilà notre Bintang (sans glaçons, mon dieu…) et nos fruits, on retourne à table. Un apéro / déjeuner extra, avec une vue imprenable sur l’Océan Indien, c’est une vraie carte postale !

La plage est assez longue comme je le disais, nous ne l’avons pas longée car ce n’était pas vraiment le programme mais le paysage sublime laisse penser que la vue des différents points de la plage est à tomber. Comme à peu près toute la côte j’ai l’impression. Je suis complètement sous le charme !

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *