Où loger à Ubud ? Hati Padi Cottages à Bali

Rappelez-vous en janvier / février je vous faisais voyager avec moi en Indonésie, avec un passage par Ubud, mon endroit favori de ceux que nous avons fait. Un coin paisible dans les terres, avec bien moins de touristes que sur la côte. Que du bonheur ! Avant de partir nous avions pris le temps de réserver nos locations, pour cette ville nous étions d’abord parti sur un hôtel de malade avec une piscine à débordement au milieu de nul part, entourée par de la foret, des rizières et de la jungle. Manque de pot le site n’étais pas à jour et il n’y avait plus de disponibilité. Alors nous avons dû chercher un nouveau logement où dormir pour ces quelques nuits à Ubud. Etant donné que nous nous étions bien privé de «confort » pour les premières nuits afin de vraiment profiter des derniers jours à Bali dans un bel endroit, nous voulions quelque chose de vraiment bien. Sans trop de difficultés notre choix s’est porté sur Hati Padi Cottages, c’est toujours un peu difficile de choisir sur le net car on se demande toujours si c’est bien accessible, si les photos représente au mieux ce qu’on va retrouver sur place. Cette fois-ci, pas de soucis pour nous, les photos sont même presque en dessous de ce que l’on peut retrouver une fois le portail passé !

Perdu au milieu des rizières

Nous venions de Canggu quand nous sommes arrivé, autant vous dire que c’est pour le coup un réel dépaysement de venir à Ubud. Nous avons suivi simplement notre GPS pour nous rendre au cottage, mais à un moment nous avons dû quitter la route pour emprunter un chemin assez hard en scooter et nous nous sommes vraiment demandé si nous allions au bon endroit, la carte n’indiquait pas grand chose. Ce chemin, que nous avons ensuite emprunté le minimum de fois possible (c’est surement le seul point négatif, mais ce n’est pas faute des gérants du lieu. Il passait en plein milieu des rizières, on pouvait y voir des travailleurs dans leurs champs et même sur la route avec le sac de riz sur la tête. Nous nous sommes souvenu que la location, sur les photos, semblait être au milieu de nul part. Je ne vous cache pas qu’au départ on a eu un vrai doute, mais au bout d’un ou deux km tous nos doutes se sont envolés. On y était. Et c’était magnifique avant même d’y entrer. Scoots garés sur le petit parking, on embarque nos sacs à dos pour aller vers l’accueil, un petit chien (Jacquie, le chat s’appelle Michel, oui…) débarque et on entend un grand « bonjooooour » (en Français oui oui). Surprise, les bungalows sont tenus par des belges !

De là nous prenons nos appartements, le plus grand bungalow il me semble, magnifique ! Il est aussi possible de réserver un autre logement parmi les hébergements traditionnels indonésiens et balinais proposés. Dans le notre : une grande terrasse avec des chaises et tout ce dont on a besoin pour se poser. La grande porte d’entrée en bois donne sur un énorme salon décoré de bois et de jolies couleurs. Je me suis totalement loupé sur les photos de la location, mais croyez-moi celles de booking (ici) lui rendent bien hommage ! De chaque côté du salon, une chambre avec chacune un lit double, Lèna et moi en avons shotguné une, Théo a l’autre. Derrière, une salle de bain toute en longueur à laquelle on peut accéder des deux chambres, c’est superbe et en plus on apprend vite que cette fois, il y a de l’eau chaude (loin d’être le cas dans notre petite location au Bukit Bowl de Jimbaran). Il y a pas mal de prise, des lumières, des meubles pour ranger ses affaires, une jolie déco, un coin canap pour se poser, des moustiquaires, bref. Niveau maison on est conquis !

Il y a même une connexion wifi ! Après une bonne heure de route pour arriver au cottage nous avons choisi de passer un peu de temps à la piscine, le soleil étant présent, l’occasion idéale. Comment vous dire ? Après avoir emprunté les petits escalier et le petit chemin vers la piscine, me voilà totalement amoureuse du lieu ! De cette piscine avec vue sur les rizières, sur la nature. Une belle piscine au milieu des rizières, c’est tout à fait ce que promettaient les photos de la location, c’est bien ce que l’on a ! Autour de la piscine il y a de plus petits bungalows en teck, c’est tout bonnement magnifique ! Et nous ne sommes pourtant qu’à une vingtaine de minutes de la ville !

Au niveau des chambres nous avons rencontré un petit soucis seulement la dernière nuit, il pleuvait et malheureusement le toit s’est mis à fuir au niveau du lit où dormait Théo, pas le top du coup de dormir dans des draps trempés. Le lendemain nous en avons informé les gérants et je pense que tout a vite été réglé pour le confort des prochains locataires.

Du personnel au top !

Au Hati Padi Cottages, le personnel est vraiment super ! C’était un vrai plaisir. En arrivant nous avons eu le droit à une citronnade maison, un délice et ensuite si nous voulions déjeuner ou diner il suffisait de commander aux dames, aussi simple que ça. Le tout dans une ambiance familiale et conviviale ! Pour le petit déjeuner, c’est extra aussi, que vous buviez thé, café, chocolat, que vous aimiez les fruits en salade ou plutôt en smoothie, que vous vouliez ou non de la confiture maison avec les fruits du jardin sur votre pain toasté, … vous aurez ce que vous aimez ! Et c’est bien agréable de commencer la journée dans ces conditions. Pour le déjeuner on peut commander ce que l’on souhaite sur la carte qui ne change pas, il y a un peu de choix et c’est super bon ! Cuisiné en live sur place, rien que pour nous. Plats traditionnels ou non. Pour le soir, le menu est élaboré en fonction des trouvailles du jour au marché, du coup ça change tout le temps. Nous n’y avons diné qu’un soir.

Tout le monde reste toujours disponible en cas de besoin, pour nous donner des conseils ou simplement répondre à nos questions, discuter, etc. Comme l’endroit est au milieu de nul part, tout est super bien organisé : on peut louer des vélos, réserver une navette payante pour l’aéroport, donner son linge à laver, faire venir une masseuse, etc. Si vous avez besoin de quelque chose, il suffit de demander et vous risquez fort de l’obtenir ou du moins de trouver une solution avec les gérants du lieu. Il est même possible de demander à réserver une excursion au sommet du mont Batur comme les copains on fait, il n’y a qu’à demander ! Le ménage dans les bungalows est fait tous les jours, les lits aussi et il me semble que les serviettes de toilette sont aussi changées. Honnêtement, on ne manque de rien au Hati Padi Cottages. Si ça ne se lit pas, j’étais tout a fait conquise !

Nous n’avions vraiment pas vu large en ce qui concerne l’argent et le change. Evidement je suis partie à Bali sans ma CB française, et ma CB thaï ne fonctionnait pas là-bas. Championne ! Résultat : j’étais littéralement sans un sous. Heureusement que nous sommes parti entre bons copains. Du coup au Hati Padi, il y a un lecteur de CB pour payer, c’est vraiment vraiment très appréciable je dois dire. Ils nous ont fait une note globale et Théo a payé tout le dernier jour avant de repartir, très pratique et pendant ce temps on a pas eu besoin de se soucier chaque jour de l’argent. On a pu profiter simplement de notre séjour sur place.

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *