Une journée à Ayutthaya : ce qu’il faut savoir

Quand j’écris cet article il est 15h30 il fait 30 degrés et je suis dans le train reliant Ayutthaya à Bangkok. Demain, c’est à dire au moment où vous lisez cet article, ou plutôt où il se publie, je serais à Bali, depuis environ 2h. Sûrement pas loin de la plage puisque là-bas il sera déjà au moins 13h45 (ça devient compliqué de gérer les lieux et les décalages horaires, je repasse à mon article sur « maintenant »). Donc bref, je suis dans le train, ce matin nous l’avons pris pour venir de Bkk à Ayutthaya, c’était la première fois en plus d’un an que je prenais un train en Thaïlande, en fait c’est un peu comme nos vieux trains de la fin des années 90. C’est pas non plus trop la mort, mais on a pas dépassé les 1h30 de trajet donc…

De base nous avions prévu une journée à Bangkok avant d’aller à Bali pour les vacances, car je ne connais pas encore la ville. Donc au programmes : visites. Mais franchement cette ville ne m’attire pas, je n’aime pas les grosses villes. Du coup j’ai proposé à mon pote Théo de partir visiter les ruines d’Ayutthaya. Actuellement je lutte pour ne pas m’endormir dans le train, et je pense qu’une fois à l’hôtel je ne vais pas faire long feu. Vivement demain qu’on soit à Bali et que notre copine Lèna nous rejoigne !

Avant de partir à Ayutthaya j’ai quand même fait mes petites recherches sur internet. Déjà comme on s’y rend ? Ensuite comment on bouge sur place ? Puis bien sûr ce qu’il y a à y voir ? Je me suis dis que c’était pas mal de vous donner les réponses, si jamais vous prévoyez de passer en Thaïlande un de ces jours. Déjà, Ayutthaya c’est quoi ? C’est un site qui compte pas moins de 400 temples et sans doute autant ou presque, de ruines. C’est absolument superbe à voir même si je dois dire qu’honnêtement : les ruines se ressemblent un peu.

Comment se rentre à Ayutthaya depuis Bangkok ?

En train

Plusieurs façons possibles, nous avons choisis le train. C’est plus ou moins rapide, et surtout pas cher. 40 baht aller / retour, soit à peine plus d’un euro. Pour environ 1h30 de trajet. Puis il y a des trains toute la journée donc c’est top ! On est souvent debout car (du moins à l’aller) le train est bondé. Il y a des marchands qui passent avec fruits, boissons, nourriture thaï, … donc il faut toujours dégager le passage. On est loin du confort de chez nous mais honnêtement pour 50 centimes je m’en fou. Il suffit donc de se rendre à la gare de Bkk pour prendre le train direction Ayutthaya.

En taxi

Sinon il est possible de s’y rendre en taxi, il y a toujours 1h de route donc comptez bien au moins 1200 baht, voire le double. Entre 30 et 50 euros disons. Ce qui est dommage quand on est en Thaïlande mais après, c’est vous qui voyez si vous préférez le confort. Je pense qu’en plus, en taxi il faut prendre en compte que Bkk est une ville bondée donc pour en sortir c’est assez long.

En bus ou en mini-van

Il reste encore le bus ou le mini-van, je ne connais pas les prix mais après quelques expériences je ne prendrais plus de mini-van en Thaïlande. Sauf en cas de grande nécessité, genre en cas de menace mort ou un truc du genre (pour vous dire… ils conduisent affreusement mal, le moteur souffre à chaque accélération car passer les vitesses semble difficile, les conducteurs doublent dans des virages sans visibilité, … bref : non merci).

En scooter

Et pour finir je pense effectivement que l’on peut s’y rendre en scooter. Nous n’étions là qu’une journée alors nous n’avons pas loué de scooter, mais c’est possible et vous pourrez faire la route à votre rythme aussi.

Sur place, on se déplace comment ?

Lorsque vous arrivez à Ayutthaya, la question est : est-ce que je le fais à pied ? Ou autrement ? Clairement je pense que le mieux c’est le vélo. Je n’en avais pas fait depuis bien 10 ans (j’abuse un peu j’en ai fait il y a 2 ans lors d’un week-end en Vendée avec iGraal, mais enfin bon…), c’est comme si je devais réapprendre, plutôt rapide mais quand même j’ai eu peur au départ. Une véritable enfant ! Nous avons loué les vélos dans la rue en face de la gare d’Ayutthaya, pour 50 baht la journée / vélo. Encore une fois : une misère ! Bien sûr on aurait pu le faire en scooter mais ça change et puis il fait beau, c’est les vacances, on est pas pressé (dit-elle alors qu’elle va avoir des courbatures de porc demain et regretter). Il me semble qu’un scooter coûte environ 230 baht à la location pour la journée, 1 pour 2 suffit, donc encore une fois, à vous de voir. Mais c’était vraiment cool de faire cette balade à vélo : que du plat, juste une côte pour traverser le pont.

Il est aussi possible de prendre un tuk tuk, ils sont trop chou d’ailleurs, plus jolis qu’à Chiang Mai. Je n’ai aucune idée du prix mais il me semble que c’est autour des 600 ou 800 baht. Le tuk tuk vous emmène sur les principaux sites et vous attend à chaque fois. Je trouve que cette option n’est vraiment pas la meilleure. Et surtout : la plus chère. Autant louer un scooter et être autonome, en plus ce n’est pas super compliqué, aucune raison de vous perdre.

Quelles visites faire à Ayutthaya ?

Ayutthaya est réputé pour ses ruines, c’est vrai que c’est super joli. Même si je pense que Sukothai reste plus jolie, à voir. Comme je le disais plus haut, c’est un peu toujours la même chose, le même style. Nous avons suivi une fiche que nous avons reçu en louant nos vélo. Habituellement l’entrée des temples est payante, 50 baht il me semble. Mais aujourd’hui et jusqu’au 31 janvier c’est gratuit, en hommage au roi récemment décédé.

Wat Maha That

First step le Wat (temple) Maha That. C’est vraiment fou : plus aucun bouddha n’a de tête. L’histoire, c’est qu’en 1767, les Birmans voulant écraser Ayutthaya ont décapité la presque totalité des statuts de Bouddha qui s’y trouvaient, et donc ceux du temple également. Au Maha That, on peut voir la tête d’un Bouddha dans les racines d’un arbre, la légende raconte qu’elle aurait roulée jusqu’à ce que l’arbre la recueille. Très sacrée pour les bouddhistes, c’est sans doute ce qu’il y a de plus stupéfiant dans cet ancien temple en ruine, en plus de toute l’énergie qui s’en dégage. D’ailleurs, lorsque nous sommes sorti de la gare un tuk tuk nous a directement proposé d’aller voir la « Buddha head in a tree »…

Ayutthaya Wat Maha That

Ayutthaya Wat Maha That

Ayutthaya Wat Maha That

Ayutthaya Wat Maha That

Ayutthaya Wat Maha That

Ayutthaya Wat Maha That

Ensuite, je dois dire que je ne saurais vous décrire les autres temples en ruine que nous avons vu, les photos parleront mieux. Nous sommes sont parti vers le Wat Rachaburana, puis Wat Phra Si Sanphet puis le Wat Phra Ram avant de partir de l’autre côté de la rivière vers le Wat Yai Chai Mongkon. Entre ces deux derniers nous avons traversé quelques ponts à pied pour rejoindre une petite île et son bouddha, une balade très mignonne ou l’on peut voir quelques temples depuis « l’eau ».

Ayutthaya

Wat Rachaburana

Ayutthaya Wat Rachaburana

Ayutthaya Wat Rachaburana

Ayutthaya Wat Rachaburana

Wat Phra Si Sanphet

Ayutthaya Wat Phra Si Sanphet

Ayutthaya Wat Phra Si Sanphet

Ayutthaya Wat Phra Si Sanphet

Ayutthaya Wat Phra Si Sanphet

Wat Phra Ram

Ayutthaya Wat Phra Ram

Ayutthaya Wat Phra Ram

Ayutthaya Wat Phra Ram

Yai Chai Mongkon

Le temple Yai Chai Mongkon est sûrement plus récent car déjà plus « propre » et les bouddha y ont bien leur têtes, mais peut être a-t-il été rénové ou une partie est plus récente que le reste, je ne saurais pas dire. Nous sommes montés dans le temple, à l’intérieur des bouddha dorés et un puis avec quelques pièces au fond, j’imagine que c’est comme les pièces que nous lançons dans les fontaines, ça porte bonheur (ou alors j’imagine mal ?!).

Ayutthaya Yai Chai Mongkon

Ayutthaya Yai Chai Mongkon

Ayutthaya Yai Chai Mongkon

Ayutthaya Yai Chai Mongkon

Nous avons fait l’impasse sur 4 lieux (le 5ème étant fermé pour rénovation). Il nous restait un énorme bouddha (le Wat Phra Choeng), un marché flottant et un temple à l’architecture identique ou très proche de celle du Wat Phra Si Sanphet, mais il était un peu « loin » pour nos jambes et surtout nous avions vraiment peur d’y revoir la même chose (pour info, je parle du temple Chai Watthanaram)…

Nous avons fini par nous poser dans un restau, la dépense la plus chère de la journée : un fried rice chicken à 100 baht. Soit… en tout cas on avait besoin de se poser et de souffler, puis c’était bon ! Et ça ne fait toujours pas plus de 3€ donc on ne va pas chipoter !! Retour à la gare pour rentrer à l’hôtel (d’ailleurs il est 17h quand je finis cet article, je sors d’une douche bien méritée et je suis devant Boomerang, une chaîne de dessins animés (en thaï quand même). C’était une belle journée, avec un beau bronzage, et demain on se lève à 4h (22h en France) pour Bali (j’ai hâte de découvrir cette superbe île et de vous en parler ici). Niveau budget, pendant cette période gratuite nous nous en sommes tiré pour 210 baht chacun (on comptant le repas et l’eau, vous pouvez donc encore diminuer le budget si vraiment, mais c’est vraiment peu cher).

0

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup ce genre de récit écrit sur le vif, comme là dans un train (je tombe par hasard sur ton blog, peut-être fais-tu ça régulièrement ? 🙂
    En tout cas, je ne connais pas du tout la Thaïlande, mais tes photos sont superbes !
    Enjoy Bali !

    1. Oh merci pour ton commentaire, je découvre ton blog en même temps :). J’écris souvent mes articles comme ça, sur le vif, pas forcement dans un train, mais avec les mots et les phrases qui sortent brutes de ma tête, sans forcement y retoucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *