Bienvenue en 2017

Avant toute chose, je voulais vous souhaiter officiellement une belle année 2017. Pour ma part, l’année 2016 n’a pas été la meilleure, je la termine entourée des personnes que j’aime, et comme je vous le disais dans le « bilan des 24 ans », finalement, si il y a de gros moments de déprimes, le reste est quand même beau. Quand je vous écris cet article, je suis assise sur la terrasse de notre location à Bali, plus précisément Ubud (je vous parlerais de ce cottage de fou), mes copains sont partis faire l’ascension du Mont Batur et moi, bloquée du dos, j’attends la masseuse en me disant que la vue est surement pas si belle de là-haut (cause toujours ouais…).

Au lieu de me focaliser sur le négatif comme j’ai tendance à toujours le faire (et ma psy serait pas contente), je me dis qu’il est peut-être bon de faire un zoom sur les bonnes choses qui me sont, et qui nous sont arrivés à tous cette année. Car si 2016 n’était pas top pour moi, elle l’a encore moins été pour le monde et j’ai encore du mal à croire qu’un jour le monde va guérir. D’ailleurs, pour qu’il guérisse, est-ce que l’on ne devrait pas tous s’auto-soigner individuellement, dans nos coeurs et nos esprits (amen…) ? Je crois qu’on est physiquement trop loin des guerres dans le monde pour vraiment s’en soucier, c’est d’ailleurs pour ça qu’on fait des fixettes sur les attentas qui ont lieu en Europe. Alors oui, encore heureux qu’on y pense, et que ça nous touche, on est humain, mais je pense qu’il y a d’autres causes auxquelles ont devrait se rattacher, tous, et moi la première. Car des causes, il y en a de belles à soutenir. Des associations pour les enfants, ou pour les plus vieux, pour tout le monde, … , et que ce soit en France, en Asie ou ailleurs. Au lieu de juste signer des pétitions pour stopper un massacre, car c’est bien une signature, mais malheureusement inefficace dans ces cas là… (et encore une fois : moi la première, et sans jugement).

Après ce passage bisounours, focus sur les bonnes choses que m’a apporté cette année ? J’ai commencé 2016 avec des personnes que j’aimais, j’ai fait des rencontres extra au cours de l’année, j’ai beaucoup rigolé et j’ai appris énormément au travail. J’ai pu donner une chance à mon frère d’intégrer notre équipe, de découvrir un métier et de vivre avec nous cette super expérience, en plus de nous rapprocher tous les deux l’un de l’autre. J’ai admis ma faiblesse face à Apple. Nous avons passé des week-end en équipe dans le Sud de la Thaïlande ou dans les montagnes. J’ai pu visiter rapidement 2 villes du Maroc, Marrakech et Essaouira. J’ai enfin pu dire ce que j’avais sur le coeur et commencer une thérapie pour m’auto-soigner (c’était pas des conneries les gars quand je disais qu’on devrait tous être guéri). Je termine l’année entourée de personnes que j’aime, et à Bali (un voyage que je ne pensais encore pas faire il ya 4 mois). Et j’oublie des choses encore.

2016 a été pleine de tristesse, de mal-être, mais aussi pleine d’opportunités et de belles rencontres. Pour 2017, pas de resolutions intenables (l’an dernier je devais ralentir les tatouages, on a vu ce que ça a donné), je souhaite juste à tous les mondes, mes proches comme les gens que je ne connais pas, qui parlent ma langue ou non, qui sont plus ou moins colorés que moi, qui prient un Dieu ou un autre, … de trouver la paix et le bonheur, à votre manière, de mener à bien tous vos rêves, de trouver de nouvelles choses pour vous tirer vers le haut toujours plus, de grandir de vos échecs (car comme on dit, c’est une bataille de perdue, pas une guerre), de vous sentir bien avec vous même. Bref, je vous souhaite simplement : le meilleur pour 2017, pour vous et pour vos proches. Pour le monde.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *